radiomuseum.org

Le site Internet des collectionneurs de radios et de matériel ancien de télécommunication

Il existe sur le web des centaines, peut-être des milliers de pages céées par des collectionneurs de radio. Comme les récepteurs anciens peuvent être d'un très grand intérêt, du point de vue esthétique et technique, la communauté des collectionneurs s'est accrue continuellement. Cette grande communauté est constituée de plusieurs clubs, qui parfois comptent plus de 4000 membres,par exemple le club "AWA" aux Etats-Unis (où il en exite beaucoup d'autres). Ce qui a manqué jusqu'ici, c'est une concentration de tous les efforts sur Internet. C'est Internet qui, mis à part l'opportunité de publier les présentations de chacun, permet l'échange de connaissances, d'expérience, et d'aide en ce qui concerne les problèmes techniques.

Après que le livre "Radios von Gestern" (première édition en 1989) soit devenu un tel succès, que trois éditions aient été nécessaires (voir les commentaires à ce sujet sur www.amazon.com), et après que le "Radiokatalog vol 1" ait été terminé, l'auteur, ancien homme d'affaires, Ernst Erb, de Meggen, Lucerne (Suisse), décida de construire un site correspondant à la demande de collectionneurs passionnés sous la forme la plus adéquate.



Un catalogue solidement construit de matériel radio
Le site n'entre pas en concurrence avec les pages personnelles présentes ou futures des collectionneurs, son but est plutôt de concentrer les efforts sur un travail commun. C'est seulement de cette façon que des collectionneurs moins avertis peuvent, eux-aussi, avoir accès à des documents techniques parfois rares, pour pouvoir réparer et régler des récepteurs. Un catalogue ne peut pas montrer les schémas et les instructions d'alignement, à moins de devenir trop coùteux. De plus, comme il y a plus de 24 000 modèles de radios anciennes, rien que dans les pays de langue Allemande, le "Radiokatalog" était un vrai travail de Sisyphe. En conséquence, cela aurait été une pitié que de ne le publier que sous forme de livre. Pour cette raison, l'auteur a placé le volume 1, et le tout juste publié volume2, sur Internet, gratuitement et sans publicité. Depuis ce temps-là, le nombre d'images dans le catalogue a cru de 3 000 à 2 356 326 (y compris 914 323 schémas), grâce à l'aide de collectionneurs.



L'idée s'est concrétisée
Le livre de référence en ligne est inégalé à l'échelle mondiale, pour sa fonctionnalité et son contenu complet : 318 699 pages avec beaucoup de données sur les radios anciennes peuvent être vues par tout le monde. L'adhésion en tant que membre qui est proposée permet de voir, agrandir et imprimer les images et les schémas. En regard de cette offre, l'auteur espère une certaine implication en retour. Ceci par exemple peut consister à télécharger des images numériques de ses propres récepteurs pour les modèles qui n'en ont pas. D'autres activités sont aussi les bienvenues.

On peut non seulement trouver des informations concernant les récepteurs, mais aussi des artices de qualité exceptionnelle dans le forum, de nombreux liens vers des musées et des pages personnelles, et la possibilité d'échanger des idées. Le site permet aussi aux collectionneurs de rechercher des prix, des informations et des offres concernant les modèles. Il y a une plateforme pour échanger, vendre et acheter des postes de radio. Vous pouvez demander en ligne votre adhésion. Du fait que vous serez autorisé à télécharger des images en tant que membres, il est inévitable que votre sérieux comme collectionneur soit testé.

Qui n'aurait pas apprécié d'obtenir un avis autorisé de la part d'un collectionneur expérimenté? Collectionner des objets est stérile si on ne pratique pas l'échange mutuel. Comme membre de www.radiomuseum.org vous pouvez télécharger vos demandes directement sur la page du modèle, et vous trouverez toujours des gens pour vous donner une réponse. Il y a journellement entre 400 et 550 membres (sur un total de 18 203 de 96 pays différents environ) en ligne, plus des milliers de visiteurs (environs 20 000 à 25 000 qui ouvrent environs 176 000 pages d'information chaque jour).

Lucerne, le 2 Janvier 2005 (Enst Erb)

Traduction du texte original: Jean Beseme, France Actualisation Avril 2010 : Vincent de Franco, Allemagne.
  
rmXorg