Trasmission d''Images.

ID: 564344
Cet article fait référence au pays : Vers le pays

Trasmission d''Images. 
17.Feb.22 12:16
1081

Pier Antonio Aluffi (I)
Articles: 74
Remerciements: 3
Pier Antonio Aluffi

Transmission d'images

A la Foire de Milan (1929) un dispositif de réception d'images est installé, avec le système Belin ; les images sont transmises depuis la station de radio de Milan, pendant un intervalle du programme de l'après-midi.

Nous avons voulu approcher Edûard Belin (1876 - 1963), le scientifique bien connu pour être le pionnier de ce genre de diffusion, et nous lui avons demandé d'illustrer, pour les lecteurs de "Radio per Tutti", magazine Italien dédié à tout ce qui se passe à la radio, son système, qui parmi ceux actuellement utilisés c'est probablement le plus parfait. Il a poussé sa courtoisie jusqu'à nous faire assister à une réception, nous expliquant le mécanisme des appareils et le principe sur lequel repose son système.
Edûard Belin: "Pendant de nombreuses années, j'ai été impliqué dans la transmission d'images à distance - nous a-t-il dit - en utilisant la radiotélégraphie pour faire fonctionner les appareils de réception, afin de permettre à quiconque d'enregistrer ce qui est transmis avec mon système, tant qu'ils ont une radio récepteur et enregistreur, très simple tant dans le principe que dans l'utilisation. Mes études se sont orientées plutôt vers les usages industriels de télétransmission d'images, que vers les usages amateurs, c'est-à-dire pour les services publics de transmissions de photographies, de manuscrits, de documents, ou pour des installations qui permettent une communication rapide des photographies d'actualité aux journaux ou magazines.
Dans ce but j'ai créé un appareil de type "professionnel" qui reçoit ce qui est transmis sur film sensible, et qui donne des résultats comparables en tous points à ceux obtenus en tirant un négatif courant avec des procédés photographiques. A la différence que le négatif peut être à des centaines de kilomètres du positif, en utilisant les appareils que j'ai fabriqués...

Lorsque la transmission d'images destinées à être reçues par des amateurs commença à se répandre, notamment en Angleterre, j'étais prêt à présenter un appareil simple et peu coûteux, qui n'est autre que la réduction du plus gros modèle, adapté aux besoins des particuliers, qui certainement ne peut pas se permettre le coût d'un appareil complet.
Et c'est ainsi qu'est né le Belinographe pour amateurs, qui deviendra bientôt un complément indispensable de l'appareil de réception ; de cette manière il sera possible d'avoir en même temps l'actualité et les photographies qui l'illustrent, même dans les plus petits pays, où les journaux arrivent très tard, quand ils arrivent...”

(Demande) - Il a été dit par certains que vos appareils ne peuvent recevoir que des transmissions faites avec votre système, ne permettant pas, par exemple, la réception d'images transmises avec le système Fullon...

(Réponse) - C'est absolument faux! Le système Fullon, en effet, reçoit sur un rouleau qui tourne à la vitesse d'environ 40 tours par minute, alors que dans mon système la réception se fait à 60 tours ; Elle comprend combien il est simple, en changeant un engrenage, une poulie de transmission, de réduire la vitesse du rouleau, de manière à recevoir à 40 tours au lieu de 60.
En effet, mon récepteur est équipé d'une poulie dans laquelle la transmission peut être déplacée de façon à faire faire au rouleau quarante ou soixante tours par minute, précisément pour permettre la réception avec mon système ou avec celui de Fullon.

(Demande) - Et quels sont les avantages du Belinographe par rapport au Fultografo et autres systèmes similaires ?

(Réponse) - Les avantages du Belinographe sont au nombre de deux: une vitesse de rotation plus rapide du rouleau support pour les papiers sensibles. Sur lequel l'image est reçue, et donc une plus grande vitesse de réception ; une plus grande clarté du dessin, puisque dans le Belinographe il y a cinq lignes par millimètre, alors que dans les systèmes analogues il n'y en a que deux et demi. Les images reçues avec le Belinographe ont donc un aspect très proche de celui d'un cliché réticulé, conservant toute la plastique et la douceur de l'original dans la photographie.
(Demande) - L'accueil est-il très compliqué? Nécessite-t-il une pratique particulière chez ceux qui l'utilisent, ou peut-il également être fait par des personnes non techniques?

(Réponse) - Les appareils de réception sont extrêmement simples: un amplificateur spécial qui est relié à l'appareil de réception, après le détecteur, et un appareil d'enregistrement qui consiste en un rouleau métallique déplacé par un mouvement d'horloge, et contrôlé par un dispositif de synchronisme; sur le rouleau passe une aiguille métallique, c'est elle qui trace l'image. Pour utiliser les appareils, il suffit de syntoniser la station, d'attendre le signal de démarrage, puis de mettre en mouvement le rouleau sur lequel le papier sera préalablement placé, mouillé dans une solution. Après cela, il ne reste plus qu'à assister à la formation de l'image, à se livrer à des conjectures sur ce qui est dessiné, ce qui peut donner naissance à un jeu de société d'un nouveau genre!
"La réception s'effectue en procédant d'un côté du cylindre, celui de gauche, par des lignes très rapprochées, qui couvrent progressivement toute la longueur du cylindre, formant l'image complète. Une fois l'enregistrement terminé, il ne reste plus qu'à laver l'image dans de l'eau pure et laissez-la sécher, comme une copie photographique ordinaire.

(Demande) - Votre système a-t-il déjà été adopté en France, à l'usage des amateurs et avec quels résultats ?

(Réponse) - Depuis quelques temps les stations de Lille, Bordeaux, Toulouse, et les stations de l'Etat réalisent des émissions avec mon système, des émissions parfaitement captées dans toute la France. Je crois que la période expérimentale de la transmission des images est maintenant révolue, et qu'elle est déjà entrée dans le domaine pratique, comme la radio, dont elle est le complément attendu de la télévision...

(Demande) - Et est-ce que ça va durer?

(Réponse) - Cela durera ... jusqu'à la télévision, si des photographies vraiment intéressantes et d'actualité sont diffusées; sinon, ça peut être intéressant pour la nouveauté, mais là ça finira par fatiguer...

(Demande) - Comme la radio alors ! Elle aussi a créé beaucoup de mécontentement pour ses programmes pas toujours à la hauteur des besoins artistiques des auditeurs!

(Réponse) - Je vois que toi aussi en Italie tu n'es pas content de tes stations, que nous apprécions beaucoup au contraire; Je pense que c'est un phénomène général, et qu'il durera aussi longtemps que la Radio... Mais je vois que la transmission d'une image est sur le point de commencer...

En effet, le rouleau avait été mis en action, et l'aiguille qui reposait dessus dessinait une fine ligne bleue d'intensité variable; jusqu'à ce qu'une image commence à prendre forme, se complétant rapidement, au fur et à mesure que l'aiguille se déplaçait sur le cylindre, jusqu'à ce qu'elle dessine complètement la tête de femme que nous reproduisons.

L'image reçue est le visage féminin visible parmi les images présentes.

La transmission d'images est vraiment une chose très intéressante, et elle ajoute un charme nouveau aux réceptions possibles au moyen de la Radio; nous sommes sûrs qu'il se répandra bientôt parmi nous aussi, comme il s'est répandu à l'étranger, et qu'il durera, si l'E.I.A.R. il voudra nous transmettre des choses intéressantes.

Remerciez l'auteur car vous trouvez que ce message est utile ou bien construit.